top of page
Rechercher

Que fait-on dans des ateliers d'écriture ?

Dernière mise à jour : 19 sept. 2023

Vous savez que les ateliers d’écriture existent, mais vous vous demandez ce qu’on y fait concrètement. Vous êtes tenté de participer à un atelier d’écriture, mais vous avez encore quelques doutes ou interrogations. Je vous dis tout sur la façon dont se déroule un atelier, et en particulier ceux que j’anime.


groupe de personnes écrivant ensemble

Ateliers d'écriture thérapeutique, ateliers créatifs, jeux d'écriture, masterclasses... Comment s'y retrouver ?


Disons-le sans ambages : depuis quelques années, l'écriture est devenue une véritable mode et les ateliers en tous genres fleurissent un peu partout. Il y en a pour tous les goûts, pour toutes les bourses, pour tous les publics. Selon votre besoin (d'exploration, d'écoute, de bienveillance, ou plutôt d'apprentissage, de pratique, de discipline) et votre degré d'exigence (de nombreux ateliers sont animés par des personnes non formées à la pratique de l'écriture et ne proposent aucun contenu pédagogique), il vous faudra bien lire le descriptif de l'atelier qui a retenu votre attention, sous peine d'être déçu ou de vous retrouver au mauvais endroit.


Ainsi, les masterclasses animées par des écrivains de renom sont souvent citées comme des « ateliers décevants » par bon nombre de mes participants. L'idée d'apprendre auprès d'auteurs à succès est alléchante, mais se retrouver à regarder des vidéos pré-enregistrées, sans aucune interaction avec l'auteur ni retour sur ses textes est pour le moins insatisfaisant.


Ici, je ne parlerai donc que des ateliers d'écriture qui concernent mon cœur de métier, à savoir ceux qui forment à la dramaturgie (l'art de raconter des histoires) et à la narratologie (l'art d'écrire des récits littéraires), et au cours desquels vous êtes face à un vrai animateur, en direct.


Comment se passe un atelier d’écriture ?


La plupart des ateliers d’écriture suivent la formule suivante :

  1. Une thématique est choisie par l’animateur ;

  2. Un exercice d’écriture est à réaliser sur place ;

  3. Tous les participants lisent à tour de rôle le texte produit ;

  4. L’animateur demande aux autres participants de commenter les textes lus ;

  5. L’animateur fait lui-même un retour constructif sur chacun des textes.

Dans cette formule, une grande partie voire l’intégralité de la séance est consacrée à l’écriture, puis à la lecture des textes. Les participants repartent avec la satisfaction d’avoir écrit quelque chose, ce qu’ils ont parfois des difficultés à faire seul, de chez eux, sans le cadre de l’atelier.


Et à L’atelier d’écriture by Christine, comment ça se passe ?


Dans les ateliers que j’anime, je ne pars jamais d’une thématique, mais je choisis de travailler une technique d’écriture. En effet, une thématique, telle que l’enfance, l’amour, la mort ou « écrire à la manière de », pourra intéresser certaines personnes, mais n’inspirera pas forcément l’ensemble des participants. En revanche, toute personne qui aspire à écrire des récits aura besoin de connaître et de maîtriser les techniques de la narration : créer des personnages vivants, construire une intrigue captivante, choisir le bon point de vue narratif, écrire des dialogues percutants, construire la trame d’un roman, retravailler un premier jet, etc.


L’objectif de mes ateliers est de transmettre aux participants une méthode complète, étape par étape, pour qu’ils deviennent autonomes dans l’écriture de romans. Les écrivains en herbe restent ainsi libres d’écrire sur la thématique de leur choix, et tous repartent avec des outils concrets pour construire et écrire leurs romans.


Ainsi, mes ateliers en présentiel à Paris se déroulent de la manière suivante :

  1. Chaque journée est construite autour d’une technique d’écriture, en commençant par les bases fondamentales de l’écriture créative, puis en avançant selon une logique de progression. On commence par le plus facile, pour terminer par le plus difficile !

  2. Un cours théorique précis est dispensé, afin de comprendre la nécessité d’écrire selon des règles narratives, et non en se laissant porter par l’inspiration ou l’improvisation ;

  3. Les participants posent des questions pour s’assurer qu’ils ont bien compris les techniques ;

  4. Un exercice est proposé, afin de mettre en pratique la théorie. Le temps d’écriture, habituellement de 30 à 60 minutes dans la plupart des ateliers, est ici réduit à 15 minutes. L’apprenti écrivain pourra toujours poursuivre ou reprendre l’exercice plus tard, de chez lui ;

  5. Les participants qui le souhaitent peuvent lire leur texte produit, mais ce n’est jamais une obligation ;

  6. En tant qu’animatrice, je fais des retours objectifs et spécifiques sur les textes lus, en mettant l’accent sur la technique abordée, plutôt que d’évoquer mon ressenti subjectif de lectrice. Mon but est que l’auteur du texte reçoive des conseils concrets et pratiques pour améliorer son écriture.



Quid des ateliers d’écriture à distance ?


Depuis que nous sommes entrés dans l’ère Covid, l’offre de stages d’écriture en ligne s’est démultipliée. La plupart de ces ateliers à distance suivent la formule suivante :

  1. Envoi d’une consigne d’écriture hebdomadaire ou bimensuelle ;

  2. Le participant dispose d’une ou deux semaines pour produire son texte, seul, de chez lui, et l’envoyer à l’animateur ;

  3. L’animateur lui fait un retour constructif par mail ;

  4. Et ainsi de suite, semaine après semaine.


Et à L’atelier d’écriture by Christine, comment se passent les ateliers à distance ?


On reprend le même principe que dans les ateliers en présentiel : plutôt que d’imposer une consigne ou une thématique d’écriture, les participants reçoivent une fiche complète dans laquelle la technique d’écriture est expliquée de façon précise et détaillée.

  1. Envoi d’un cours théorique sur une technique d’écriture ;

  2. Un exercice d’écriture est proposé chaque jour, à faire chez soi, à son rythme ;

  3. Suivi quotidien : chaque participant peut poser ses questions à tout moment et recevra une réponse sous 48 heures ;

  4. Un forum de discussion permet aux participants d’échanger entre eux tout au long du stage d’écriture ;

  5. Une fois par semaine, je propose le partage d’un texte, mais ce n’est jamais une obligation.

  6. Je fais des retours constructifs sur chacun des textes publiés, sans exception. Ces retours sont l’occasion d’aller plus loin dans l’explication théorique des techniques.



Quels sont les bénéfices à participer à un atelier d’écriture ?


Ils sont nombreux, bien entendu !


De l’envie à la pratique

Cela fait un moment que vous caressez l’idée de vous (re)mettre à écrire, mais sans sauter le pas : vous manquez de temps, vous êtes sans cesse sollicité, vous ne savez pas par où commencer, vous n’osez pas par manque de confiance ou de légitimité. Participer à un atelier vous permettra de vous consacrer pleinement à l’écriture le temps du stage. Dans un cadre pensé pour vous aider à vous concentrer et à libérer vos idées, vous serez guidé pas à pas et découvrirez de nombreuses astuces pour dépasser vos blocages.


Découvrir qu’écrire, ça s’apprend

Bien souvent, les blocages qui nous empêchent d’écrire ne viennent ni du manque de temps ni du manque d’idées. Ils sont plutôt dus au manque de maîtrise des techniques de la narration. Grâce à la méthode enseignée, vous découvrez qu’écrire peut s’apprendre. Vous n’êtes plus livré à vous-même face votre écran ou votre page blanche ; vous pouvez faire appel aux outils que vous avez appris au cours de l’atelier pour faire avancer votre roman.


Démystifier le métier d’écrivain

Les ateliers d’écriture sont l’occasion de discussions passionnantes autour l’écriture, ce qu’elle requiert comme qualités, investissement, parfois sacrifices. De nombreux fantasmes sur la réalité du métier d’écrivain perdurent et ne rendent pas forcément service à la profession. Personnellement, je mets un point d’honneur à faire tomber les mythes. Ainsi, on ne devient pas auteur de bestsellers du jour au lendemain, mais au prix d’années de travail, de persévérance acharnée et d’une grosse dose de chance. En revanche, quiconque est prêt à mettre l’écriture au cœur de son quotidien, à faire des choix difficiles et à garder une posture d’apprenant parviendra à écrire un livre tôt ou tard.


groupe de personnes écrivant

S'encourager entre pairs

En s’inscrivant à un atelier d’écriture, on fait partie d’un groupe de personnes qui aspirent toutes à écrire. A travers les questions posées, on se rend compte que les autres participants ont exactement les mêmes questionnements, attentes, doutes, difficultés. C’est tout de suite rassurant !


En effet, vous n’avez pas forcément dans votre entourage des personnes qui écrivent et qui comprennent votre démarche. A mes débuts, combien d’amis m’ont dit : « Tu ne vas quand même pas passer ton week-end à écrire ! » Ou « A quoi ça sert d’y consacrer autant de temps si tu n’as même pas la certitude d’être publiée (ou de gagner de l’argent) ? ».


Puisque vous ne serez pas toujours en mesure de trouver du soutien auprès de vos proches, il vous faut donc trouver votre soutien ailleurs. Quoi de mieux que d’être entouré, au moins le temps d’un week-end, de personnes qui partagent la même envie, la même passion pour l’écriture ? Entre personnes qui aspirent à écrire, on parle « la même langue », on ne ressent pas le besoin de se justifier. Assez naturellement, une solidarité se met en place entre les différents participants : on s’encourage mutuellement en apprenant les uns des autres.


Parfois, la magie de l’alchimie opère et certains participants décident même de rester en contact. Ainsi, c’est dans les ateliers que j’ai moi-même suivis il y une douzaine d’années que j’ai rencontré mes premiers camarades écrivains. Depuis, certains d’entre nous sommes devenus des auteurs publiés. Il m’arrive de faire appel à ces camarades lorsque j’ai besoin de bêta lecteurs. D’autres sont mes writing buddies : nous échangeons des textes, en convenant à l’avance du nombre de mots et d’un calendrier, et nous nous envoyons mutuellement des retours constructifs. Cet engagement envers un pair est une motivation supplémentaire pour avancer dans l’écriture de son roman.


Conclusion

Si l’envie d’écrire est présente voire pressante, jetez-vous à l’eau ! Participer à un atelier d’écriture vous permettra de savoir si l’écriture n’était qu’un fantasme, ou si c’est une vraie ambition à laquelle vous êtes prêt à accorder toute son importance.


***


Pour en savoir plus sur nos ateliers d’écriture, lisez les témoignages de nos anciens participants.



Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page