Rechercher

L'actualité de Christine et des ateliers d'écriture

Mis à jour : nov. 13

Retour sur ces six derniers mois, le confinement, ce qu'il en est ressorti, et présentation des projets à venir !



Mon dernier billet était un cri du cœur, un coup de gueule poussé pour réveiller les consciences et faire ressortir la part de courage qui sommeille en nous. Depuis, ce blog est resté en jachère car j'ai préféré donner la priorité à d’autres projets, d’écriture, mais aussi de nouvelles formations au métier d'écrivain. Aujourd’hui, pour relancer le blog, j’ai choisi de vous raconter l'envers du décor, ce qu’il s’est passé ces six derniers mois à l’Atelier d’écriture by Christine, et ce que j'ai prévu pour préparer l’avenir – qui sera lumineux 🌞



Premier confinement : création du programme intensif d’écriture


En mars 2020, le monde a basculé. Chacun, à un niveau individuel, a été impacté par ce nouvel ordre des choses. De mon côté, j'ai dû annuler et arrêter tous les ateliers en présentiel, que ce soit à Paris ou Casablanca. En début d’année, j’étais aussi en pourparlers avec une fondation pour la création et la mise en place d’un programme d’écriture s’adressant à des jeunes talents venant de milieux défavorisés. L’idée était de lancer un casting gigantesque pour repérer ces écrivains en herbe et leur offrir la possibilité de suivre gratuitement une formation à l’écriture d’un roman. Malheureusement, l’idée s’est noyée dans le tsunami du moment.


Comme beaucoup, mon premier réflexe d’adaptation à ce nouveau quotidien a été de profiter de cette période pour me concentrer sur mes projets personnels : l’écriture de mon roman (en cours depuis 2017). Mais au bout de quelques semaines, j’ai fait face à ce phénomène récurrent dans la vie d’un écrivain : une traversée du désert créatif. Non seulement je ne pouvais plus animer d’ateliers à cause de la crise sanitaire, mais voilà que je n’arrivais plus à écrire non plus. D’expérience, je sais que les traversées du désert connaissent toujours une fin. Qu’on finit par tomber sur la source qui nous permettra de nous désaltérer, de retrouver énergie, volonté et idées pour relancer son projet d’écriture. A la condition qu’on n’abandonne pas, qu’on ne reste pas au milieu du désert et qu’on continue d’avancer malgré les difficultés. Ces traversées sont plus ou moins longues, et celle du printemps dernier m’a paru interminable ! L’angoisse que l’Atelier d’écriture by Christine pouvait mourir économiquement durant la crise était sûrement pour beaucoup dans mon blocage.


C’est à ce moment-là que des « journaux du confinement » ont pullulé un peu partout, signe que la conjoncture, et ce soudain surplus de temps libre pour certains, ont réveillé les rêves, projets et velléités d’écriture chez de nombreuses personnes. Beaucoup ont saisi la période du confinement pour se (re)mettre à écrire.


A l’époque, l’Atelier d’écriture by Christine ne proposait d’une seule formule à distance, à raison de trois sessions par an. La session du mois de mai fut prise d’assaut, affichant complet plus d’un mois avant sa date de démarrage. Une fois les 8 places disponibles attribuées, 18 personnes étaient encore sur liste d’attente. Ne pas pouvoir accueillir ces 18 personnes et leur donner l’accompagnement qu’elles recherchaient fut la source qui mit fin à mon désert créatif.


Une idée de projet qu’on garde dans un coin de sa tête pour ne pas l’oublier et la laisser mûrir, finit toujours par revenir à soi de façon plus claire et élaborée. C’est ainsi qu’est né le programme intensif d’écriture, nouvelle formation lancée par l’Atelier d’écriture by Christine le 1er juin 2020.



Conceptualiser la formation, trouver une progression à la fois logique et didactique, rédiger les exercices quotidiens et l’explication théorique les accompagnant, trouver et mettre en place la plateforme technique pour rendre la formation accessible à distance, imaginer une campagne marketing pour le lancement… Deux mois de travail intense ont abouti à la création de ce programme d’écriture de 8 semaines, composé de 56 exercices et fiches explicatives, pour apprendre à écrire de façon organisée, disciplinée, sans attendre les idées ou l’inspiration. Ce que j’ai mis dans cette nouvelle formation, ce sont mes quinze années d’expérience dans l’écriture, le fruit de mes propres tâtonnements, efforts, échecs, apprentissages, conclusions, outils et, enfin, la méthodologie que j’ai mise sur pied tout au long de ces années pour construire et écrire un roman.




Entre deux confinements : création des marathons d’écriture


Finalement, le premier confinement m’a permis de découvrir que le distanciel avait du bon. Qu’il était possible de continuer à proposer des ateliers d’écriture de qualité et de créer du lien avec les participants pour les accompagner au mieux. Grâce au lancement du programme intensif d’écriture, ma dernière traversée du désert créatif était bel et bien derrière moi. L’engrenage positif s’étant enclenché à nouveau, je me suis également remise à écrire, en plus de l’animation des différentes formations à distance. Fin juillet, je terminais le deuxième jet de mon roman.


Et puis j’ai ressenti un nouveau besoin qui, ai-je pensé, était peut-être partagé par d’autres : celui d’écrire ensemble, de pouvoir sortir de son isolement d’écrivain, confinement ou pas. Car si la solitude est un incontournable du métier d’écrivain, elle peut parfois peser. A l’inverse, se sentir entouré de pairs ayant le même objectif, celui d’écrire et d’avancer, permet de trouver une motivation constamment renouvelée.


C’est ainsi que l’idée du marathon d’écriture est née. Le principe ? Se réunir en ligne, partout dans le monde, pour écrire ensemble pendant trois heures d’affilée, par tranches de 50 minutes entrecoupées de 10 minutes de pause. Si les marathons ne sont pas des ateliers d’écriture à proprement parler, ils permettent de dédier ce temps à son projet d’écriture, de trouver soutien et motivation en faisant partie d’une communauté qui partage la même pratique.



Le 22 août 2020, le premier marathon d’écriture a eu lieu. Sur la ligne de départ, 11 marathoniens, de Paris, Rennes, Montréal, Casablanca, Beyrouth… prêts à en découdre avec leurs projets d’écriture ! Depuis, plus d’une centaine d’autres personnes nous ont rejoint, certaines souhaitant profiter du groupe pour travailler sur divers projets : concours de nouvelles, articles de presse, essais, thèses, traductions, et même documents administratifs et comptables ! Les résultats sont immédiats : grâce à ce format encadré, on est concentré et on produit beaucoup plus que si l’on était seul, perdu dans une temporalité indéfinie.


Reconfinement : aujourd’hui, où en sommes-nous ?


Depuis le 1er juin, date de son lancement, le programme intensif d’écriture compte déjà plus de 50 participants. Certains disent ressortir « transformés » de ces 8 semaines d’écriture intensive. Dorénavant, nous proposons une nouvelle session chaque premier lundi du mois.


Plus de 150 marathoniens de l’écriture ont pris part aux 24 sessions qui ont eu lieu à ce jour. Grâce à la régularité de ces marathons, j’ai moi-même terminé le troisième jet de mon roman et viens d’entamer le quatrième et dernier jet de ce projet de longue haleine.


Et demain ? Toujours plus de projets et d’écriture !


Puisque nous sommes repartis pour un confinement d’une durée indéterminée et que l’avenir demeure incertain, j'ai souhaité proposer plus de formations et ateliers en ligne :

  • Les marathons d’écriture gratuits, tous les mardis (9h-12h) et samedis (15h-18h) ;

  • Une nouvelle session du programme intensif en ligne tous les mois ;

  • Plus de sessions des ateliers à distance « récit initiatique » et « techniques narratives avancées » ;

  • Prochainement, un atelier à distance « découverte » ;

  • Et la grande nouveauté à venir : les « Masterclass by Christine ». On vous en dit plus très bientôt ! 😉


Pour ce qui est de mes projets personnels, l’objectif est de mettre le point final à mon manuscrit en cette fin d’année. J’ai hâte de vous présenter mon nouveau roman et de partager avec vous quelques extraits !


Ensuite, début 2021, j’embarquerai pour une nouvelle aventure très excitante : je retournerai moi-même en formation, en participant à l’un des fameux ateliers de Gotham Writers, une institution dans le domaine de l’écriture créative à New York City ! L’enjeu sera de taille, puisque j'ai été admise dans le niveau avancé et que je devrai présenter un projet de roman en anglais au cours de cette formation.


Comme je le dis souvent dans mes ateliers, la vie nous rattrape toujours, bouleversant notre quotidien et nos plans, nous demandant de jongler avec ses aléas et ses imprévus. Mais si vous souhaitez écrire ce roman ou cette histoire que vous avez en tête depuis si longtemps, vous devez impérativement faire une place à l’écriture, quelles que soient les circonstances du moment.


Et vous, quels sont vos projets d’écriture et qu’avez-vous mis en place pour les faire aboutir ?